A visit from French-Canadians

IMAP welcomes visitors from all over the world. Recently, Cécile and Henri-Paul from Canada’s Réseau entraide solidarité monde visited IMAP. They were kind enough to write about their experience, and I thought I’d post it here for all the French speakers out there.

For more info on our educational tours, check out this page. Swing by if you are in Lake Atitlan!
____

small_lake

        cecile_tuctuc

Lac Atitlan, le plus beau lac du monde, entouré de plusieurs volcans. Pour se rendre à IMAP situé sur le bord du lac Atitlan, près de San Lucas Toliman, nous avons pris une «lancha», un bâteau public qui a coûté 25qt soit 3,50$ pour 20 minutes de traversée jusqu’ à Santiago. De là, nous avons pris un tuk-tuk pour nous rendre à  l’institut de permaculture IMAP. Finalement, il aurait fallu demander à Myriam de nous organiser un bâteau pour nous amener directement à San Lucas Toliman qui est seulement à 30 minutes de Panajachel.

Imapsmall   Ines
L’accueil est chaleureux. Nous sommes tous heureux de pouvoir enfin échanger de vive voix. Myriam, nouvelle maman, travaille à IMAP depuis 3 ans. Elle est la seule francophone et est responsable de trouver des fonds pour l’organisme. La responsable des bénévoles est  américaine. Myriam nous fait visiter les lieux et nous explique tous les programmes offerts par leur équipe de professionnels.

salon_imap  MAZ_5039

IMAP, une initiative guatémaltèque, existe depuis 15 ans et fourni aux fermiers des graines de semences non transformées génétiquement. Des ateliers de formation et de sensibilisation sont offerts aux fermiers et dans des écoles à raison de 2 fois par semaine.

seed_bank_myriam seed_bank_myriam2

Les graines de semences de légumes, de fines herbes, de fruits, sont entreposées et les contenants sont tous étiquetés. Les gens peuvent commander par catalogue.

Des ateliers sont aussi offerts à des bénévoles intéressés par la permaculture.  Des maisonnettes avec vue sur le lac Atitlan et une grande cuisine sont mises à la disposition de ces personnes pour un montant d’environ 5$ par jour. On peut faire son épicerie à San Lucas.

farmers  production

Vous allez vivre dans un environnement écologique et en pleine nature. On ressent le calme et la tranquillité dès notre arrivée.

Des fermiers de San Lucas louent des parcelles de terre à IMAP pour semer les semences organiques. Ils payent leur loyer non pas en quetzales, mais bien en semences qu’ils produisent de surplus dans leurs parcelles.

Merci à Myriam Legault de nous avoir reçus. Nous espérons, dans un futur rapproché, qu’un partenariat  se développe  avec le RESM et IMAP.

Cécile  et Henri-Paul, membres du RESM

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *